« NUAGES. Sens et usage de l’assombrissement d’humeur qui saisit le sujet amoureux
au gré des circonstances variées. »
Fragments d’un discours amoureux , Roland Barthes, 1977.

Les nuages de Naruse, qu’ils soient flottants, d’été ou épars,
inscrivent dans le ciel toute la beauté frémissante de son œuvre dédiée aux états d’âmes de ses personnages.

La magie de Naruse c'est de s'avoir entrelacer avec élégance des êtres aux destins brisés,
dont les destinées ne font que se croiser et dont les désirs restent inassouvis.

Et même si la pluie diluvienne contraint les deux personnages à se rapprocher sous un arbre,
chez Naruse, le temps ne guérit rien.

Nuages Epars fait partie de ces films que l’on regarde et que l'on n’oublie pas.

Si Ozu m’apaise, si Mizoguchi m’éblouit , Naruse est celui qui me bouleverse.